L'Intervention

Le 3 février 1976, des militants indépendantistes du Front de libération de la Côte des Somalis (FLCS) prennent en otage un autobus scolaire à Djibouti alors situé en Territoire français des Afars et des Issas (TFAI). Le lendemain, une compagnie de légionnaires parachutistes et des membres du Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) se chargent de la mission. L'institutrice tente de protéger au maximum les enfants dont elle a la charge. Dans les rangs des autorités, des discussions houleuses sur la façon d'intervenir se succèdent...